ÉTUDES - INSTALLATION - MAINTENANCE - DÉPANNAGES

Energie renouvelable - Sainte-Cécile-les-Vignes

AÉROTHERMIE

L’aérothermie ou captage aérien (système de chauffage aérothermique) consiste à récupérer les calories de l’air extérieur et à les utiliser pour chauffer, rafraîchir ou climatiser l’intérieur d’une maison.

Comme les systèmes géothermiques, il se compose de capteurs à l’extérieur de l’habitation (capteurs aériens), d’une pompe à chaleur et d’un circuit chauffant à l’intérieur. Les capteurs aériens sont constitués d’une batterie d’échange « air » couplée à un ou deux ventilateurs et à un évaporateur de tubes en cuivre dans lequel circule le fluide frigorigène. La surface de captage pour ce type de chauffage se réduit donc aux seules dimensions de la batterie d’échange. Ce qui rend le système de chauffage aérothermique très intéressant puisque l’emprise sur le terrain autour de l’habitation est quasiment nulle.

Le captage aérien permet aussi de passer en mode rafraîchissement et climatisation.

Plombier Avignon
Plombier Avignon

GÉOTHERMIE

La géothermie s’inscrit dans la famille des énergies renouvelables thermiques propres qui contribuent à préserver l’environnement.
C’est donc une énergie d’avenir !

Plombier Avignon

LE CAPTAGE HORIZONTAL

Le captage horizontal consiste à récupérer la chaleur par le biais de capteurs disposés horizontalement à environ 60 cm de profondeur. Ces capteurs sont des tuyaux en polyéthylène ou en cuivre gainé spécifiquement adaptés à la circulation sous pression et en circuit fermé de l’eau glycolée ou du fluide frigorigène, selon la technique utilisée. C’est grâce à eux que se font les échanges thermiques.

Plombier Avignon

Les capteurs horizontaux nécessitent une surface de terrain de 1,5 à 2 fois la surface à chauffer. Par exemple, pour une habitation de 100 m2, il faudra disposer de seulement 150 m² de surface extérieure. L’exposition du terrain a peu d’incidence sur le rendement de l’installation. Et, sauf exception la nature du sol, importe peu. Les capteurs peuvent ainsi être installés sur un terrain jusqu’à 20 % de pente. La distance entre les tuyaux doit être de 30 cm et le circuit ne doit pas se trouver à moins de 2 ou 3 mètres d’un arbre.


Enterrés à moins d’un mètre de profondeur, les capteurs horizontaux ne nécessitent pas de travaux importants : le coût de leur installation est donc peu élevé. Ils s’adaptent aussi bien à la construction neuve qu’à la rénovation. Selon l’appareil choisi, il sera également possible de rafraîchir et climatiser sa maison ou ses locaux par simple inversion du système : on parle de pompes réversibles et de réversibilité du système. Ainsi, lorsqu’elle est en mode chauffage en hiver, la pompe extrait la chaleur du sol alors qu’en été, en mode rafraîchissement, elle restitue à la terre les calories extraites, ce qui présente l’avantage de régénérer la terre.

LE CAPTAGE VERTICAL

Le captage vertical consiste à récupérer la chaleur du sol à des profondeurs comprises entre 80 et 120 mètres. Il nécessite donc un ou plusieurs forage(s) selon la nature de l’opération prévue. Ce système de sonde géothermique est adapté à tous les contextes géologiques.

Plombier Avignon

Le circuit comporte un tube formant une seule boucle verticale, en forme de U. Réalisé en polyéthylène, ce tube permet la circulation du fluide sous pression et en circuit fermé. Le fluide va récupérer la chaleur et la transmettre à la PAC pour chauffer l’habitation.

Ce système par captage vertical a l’avantage d’occuper une surface au sol nettement moins importante que le système horizontal. D’un coût plus élevé que le captage horizontal, il offre une performance constante, la température à - 80 mètres ne variant que faiblement. Il trouve des applications en maison individuelle et en petit tertiaire (crèche, mairie, bureaux, …), mais la possibilité de multiplier les forages permet d’envisager des applications plus importantes (notamment en habitat collectif). Enfin, il est particulièrement adapté pour la rénovation.

Tout forage fait l’objet de démarches administratives préalables : s’il est effectué à une profondeur supérieure à 10 mètres, il est soumis à une déclaration ; au-delà de 100 mètres, il fait l’objet d’une autorisation. Les démarches de déclaration ou d’autorisation se font auprès de la DRIRE. Il est également nécessaire de vérifier auprès de sa mairie que la zone de forage prévue ne se situe pas dans un périmètre de protection de l’eau.

LE CAPTAGE SUR NAPPE D’EAU SOUTERRAINE

Le système de captage sur nappe d’eau souterraine consiste à prélever l’eau de cette nappe et à en récupérer la chaleur. Il nécessite la réalisation de deux forages, l’un pour le captage proprement dit, l’autre pour rejeter l’eau une fois les calories extraites. Selon les types d’eau, il est conseillé d’installer un échangeur entre le capteur et la pompe à chaleur, voire un filtre, afin de récupérer les impuretés éventuelles de l’eau.

Plombier Avignon

Le captage sur nappe offre un grand intérêt en termes de puissance et de rendement. La température de l’eau d’une nappe reste constante toute l’année (entre 9° C et 12° C). Le COP (coefficient de performance) peut atteindre 5 (pour 1 kWh d’électricité consommée, 5 kWh sont restitués) alors qu’il s’échelonne entre 3 et 4,5 pour les autres systèmes (captage horizontal ou vertical). Il constitue de ce fait la meilleure solution du marché en matière d’économie d’énergie.